salon avec faux plafond

A quoi sert d’installer un faux-plafond ?

Vous souhaitez refaire votre plafond tout en améliorant votre confort intérieur ? Découvrez à quoi vous servira l’installation d’un faux plafond.

A quoi sert d’installer un faux-plafond ?

L’installation d’un faux plafond est une solution idéale lorsque vous souhaitez rénover votre plafond ou installer un nouveau. Il a pour fonction première de dissimuler les conduits d’équipement qui passent au plafond.

Le faux plafond a de nombreux atouts tant sur le plan esthétique mais aussi pour l’isolation thermique. Et oui il vous sera certes coûteux en fonction de la surface, des matériaux composant le faux plafond, mais après son installation vous bénéficieriez de nombreux avantages.

Découvrez les avantages de son installation, les types de faux plafonds, comment on les installe.

En quoi consiste l’installation d’un faux plafond ?

L’installation d’un faux plafond est une technique qui consiste à accrocher une structure métallique grâce à des suspentes fixées dans le plafond ou vissées sur des solives en bois. Une fois la structure mise en place, des câbles, un isolant ou une VMC (ventilation mécanique contrôlée) peuvent y être intégrés avant l’installation des plaques de revêtement et les finitions.

Les différents types de faux plafonds

Il y a trois types de faux plafonds : le faux plafond suspendu, le faux plafond tendu et pour finir le faux plafond autoportant. Nous vous présentons chaque type avec ses avantages et le coût de leur pose.

Le faux plafond tendu

C’est une toile en tissu, en PVC, en polyester ou en polyuréthane tendu entre les murs de la pièce et l’ancien plafond. Les toiles utilisées sont traitées particulièrement afin qu’elles puissent résister au feu et aux rayons UV.

Sa solidité, ses qualités thermiques et acoustiques sont ses principaux atouts. Il s’adapte aussi bien aux maisons anciennes qu’aux maisons modernes ou neuves.

De ce fait, il possède nombreux avantages : d’abord, sa pose est entièrement personnalisable, rapide et ne nécessite pas de gros travaux. De plus, la toile est fabriquée sur mesure en fonction des dimensions et de la forme de votre pièce. Ensuite, le plafond tendu offre un large éventail de finition qui donne un aspect très élégant à chaque pièce.

Toute fois sa pose coûte en moyenne 70 € le mètre carré.

Le plafond suspendu

Il s’agit d’une ossature légère, en aluminium ou en bois, composée de rails pour faux plafond et de dalles ou de plaques. Il est suspendu à votre ancien plafond par le biais des suspentes et des rails. Généralement, la pose du plafond suspendu est finalisée par un enduit ou un plâtre. Ce type de faux plafond peut être utilisé pour les combles de la maison. Si vous souhaitez cacher votre vieux plafond, cela ajoutera une touche d’esthétisme et renforcera l’isolation de la maison grâce à l’isolation des combles.

Il présente comme avantage : la libération d’un espace (appelé le plénum) qui permet d’accueillir l’isolation des câbles électriques.

Par ailleurs, il est également facile à installer et désinstaller parce qu’il se visse. Sa pose coûte moins chère que celle d’un plafond tendu, vous devez débourser en moyenne entre 64€.

Le faux plafond autoportant

Moins connu que le plafond tendu ou le plafond suspendu. Il est constitué de rails et montants (une ossature Plascotil) qui sont fixés deux murs à l’aide des vis. Il est idéal pour la rénovation lorsque la structure du plafond est abîmée ou peu solide.

Le plafond autoportant se pose rapidement et permet d’incorporer facilement un isolant. En termes de coût sa pose coûte entre 15 et 35€.

Poser un faux plafond : les avantages

Le faux plafond témoigne d’intérêts divers. Pratique, esthétique, peu onéreux et ultra fonctionnel, le faux plafond cumule les avantages pour peu qu’il soit adapté à la topologie de vos intérieurs.

– Le faux plafond crée des ambiances décoratives

De plus en plus employé par les décorateurs et les architectes d’intérieur, l’installation du faux plafond donne un nouvel air jovial et chaleureux à votre maison.

Il éblouira l’ensemble de l’espace grâce aux ambiances décoratives en intégrant des spots, des halogènes à votre faux-plafond. Laissez libre cours à votre créativité. Les possibilités de styles et d’effets sont infinies.

– Il améliore l’isolation thermique et phonique d’une pièce

Les matières utilisées pour les faux plafonds ont la plupart du temps des propriétés isolantes autant thermiques que phoniques. Ils contribuent donc à rendre les pièces de la maison plus confortables, d’autant plus qu’ils sont entièrement désolidarisés des planchers supérieurs.

– Le faux plafond permet de faire des économies d’énergie

En insonorisant la pièce, la pose de faux-plafond vous permet aussi de diminuer votre consommation énergétique. En abaissant la hauteur du sous plafond, votre intérieur se réchauffera plus rapidement durant la période hivernale vous permettant ainsi de gagner un maximum de confort tout en économisant de l’énergie.

– Il cache les imperfections d’un vieux plafond

En matière de rénovation, un faux plafond permet d’aménager à moindre coût une pièce dont l’ancien plafond est endommagé ou présente trop de défauts. Le faux plafond ne nécessite pas en effet d’entreprendre de gros travaux. En vous pouvez le changer quand vous vous boulez car il n’est pas définitif.

En conclusion

La pose d’un faux plafond vous offre tellement d’avantages que d‘inconvénients. Selon votre choix du type de faux plafond à poser, les matériaux utilisés et des coûts y afférant au mètre carré vous serez extrêmement stupéfaits des atouts indéniables du faux plafond.